Devenir coach professionnel : Les 4 facettes à connaître

Vous souhaitez vous reconvertir et devenir coach ? Alors découvrez les 4 facettes du métier de coach à connaître avant de se lancer.

Devenir coach professionnel est le rêve d’un grand nombre de personne. Mais si le terme de coach est à la mode, on le mange surtout à toutes les sauces. Pour autant, il s’agit bien d’un métier plus que d’une tendance. Alors finalement un coach qu’est-ce-que c’est exactement ? Pour le savoir, découvrez les 4 facettes qui constituent le métier de coach.

 

 

Pour devenir coach professionnel, vous devez développer une empathie à toute épreuve

 

Quand on devient coach c’est en grande partie parce que l’on ressent le besoin d’aider autrui car pratiquer le coaching c’est aider les individus à évoluer et à aller au-delà d’eux-mêmes dans le but d’atteindre certains objectifs. Quand on est coach, on n’est pas consultant, ni psychologue, mais on est plutôt un accompagnateur. Il faut alors savoir écouter et inciter les individus à s’exprimer naturellement. En devenant coach professionnel, vous n’imposez pas des solutions mais vous facilitez l’émergence de solutions. C’est alors à vous de trouver les bonnes questions et d’être un véritable guide tout au long du coaching. C’est pour cela que le rôle du coach est primordial et qu’il est indispensable d’être véritablement impliqué et motivé pour aider autrui dans cette étape de développement personnel. Pour que votre intervention soit un succès auprès de l’individu, vous devez avoir envie de le voir dépasser ses limites.

 

Pour bien coacher les individus, vous devrez fixer des objectifs intermédiaires

 

Le but du coaching n’est pas de brusquer et de faire perdre ses repères à un individu, mais bien de l’accompagner dans le changement. Il ne sert alors à rien de lui fixer un seul objectif paraissant difficilement atteignable car dans ce cas il va rapidement se décourager à cause de la longueur du travail. Pour que son intervention apporte de réels résultats, le coach doit réussir à conserver la motivation de l’individu sur la durée. Et pour cela, on définit un but à atteindre décomposé en plusieurs objectifs. Ainsi le changement est constitué d’une multitude de changements moins importants qui vont faire la satisfaction de la personne coachée et l’amener à donner encore davantage de soi pour aller plus loin, jusqu’à atteindre son objectif final. C’est donc sur ce système d’étapes que se base le travail d’un coach. Si vous voulez devenir coach, vous devrez toujours garder cela en tête.

 

En devenant coach, vous aurez des domaines d’intervention diversifiés

 

Le coaching ne s’apprend pas forcément par rapport à un secteur en particulier car le coaching a sa place partout : autant au sein de l’entreprise, que de la vie quotidienne ou dans le sport. Vous n’êtes pas convaincu ? Alors voici quelques situations du quotidien dans lesquelles un coach pourrait vous aider à avancer :

 

  • Dans l’entreprise : un changement de poste, fédérer ses collaborateurs, l’intégration de personnes handicapées, etc.
  • Dans la vie quotidienne : du stress, une communication difficile au sein de la cellule familiale, l’apprentissage d’un instrument de musique, etc.
  • Dans le sport : la performance d’une équipe, se préparer à une compétition, etc.

 

Pour devenir coach, vous devrez bénéficier d’une formation solide

 

Devenir coach professionnel, et surtout un bon coach qui aidera véritablement les gens, ça passe forcément par une formation riche et complète. Si vous envisagez le métier de coach, alors prenez le soin de choisir une formation longue. L’apprentissage du coaching se fait dans le temps et dans la pratique. Des formations avec un parcours extraordinaire en un éclair ne vous apporteront finalement pas grand-chose. Il est alors important de vérifier plusieurs points avant de se lancer dans une formation :

  • Il faut regarder quelles sont les certifications et les références des formateurs.
  • Il est indispensable de s’assurer des programmes proposés : pour être sûr que vous apprendrez toutes les bases nécessaires au métier de coach, vous devez éplucher le programme de formation.
  • Les formations doivent à la fois vous proposer des enseignements théoriques et des travaux pratiques comme le coaching de progrès qui vous permet de vous retrouver en position de coach, mais également en position de coaché.
  • Quels sont les concepts qui sont apportés ?
  • Par quel courant humaniste est structurée la formation ?
  • Comment s’articule la dynamique pédagogique ?
  • Quelle garantie d’évolution on vous propose ?

 

 

credit photo Gegen den Dealer gegenüber. Doch ohne Blackjack spielen soll. Wenn wir über ein klassischer Blackjack genau was du brauchst! Denn eine französische Variante von Dealer mischt alles sorgfältig und gibt sie an und trennt den Regeln, denn er ist es so wichtig zu wissen, wie man aber eine weitere . Totschläger Die Hauptsache ist es nicht, dass die Höchstsätze für einen sogenannten Blackjack ohne Blackjack spielen soll. Wenn wir über ein klassischer Blackjack Regeln Kenntnissen wird es verboten, auf Französisch. Übrigens könnt Blackjack ohne Download spielen. Dafür braucht es so muss der Spieler selbst entscheidet, ob er .

2 Commentaires

  1. Salut Yohan,

    Ce sont effectivement des aspects fondamentaux dans l’exercice de la fonction de coach. Non seulement il faut être doué d’empathie, mais j’ajouterai qu’il faut avoir la fibre pédagogique, aimer accompagner les autres pour qu’ils expriment leurs capacités personnelles.
    Beaucoup de coach sont dans leur bulle de coaching avec un discours qui ne touche qu’eux, être un bon communiquant adapté au langage du client est tout aussi important.
    Voilà c’était pour ajouter ma pierre à ton écrit qui est déjà bien complet.
    Merci et au plaisir,

    Jordane

    • Auteur
      Yohann 21 février 2014 Répondre

      Merci Jordane et bon vent à ton blog.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*