Le marché du coaching en France : état des lieux 2013

Etat des lieux du coaching en France et dans le monde pour l'année 2013 : Découvrez pourquoi c'est un métier d'avenir avec cet article.

Malgré la crise, le marché du coaching en France résiste plutôt bien !

Avec la nouvelle année qui commence, c’est l’occasion de faire le point sur un métier assez neuf et en plein essor, d’autant qu’une vaste étude américaine vient de sortir sur le métier. Retour sur une année riche et projections pour 2013.

 

Combien de coaches et quelle répartition du chiffre d’affaires ?

 

D’après l’étude américaine du cabinet Price Waterhouse Coopers, il existe aujourd’hui plus de 45 000 coaches à travers le monde. Sans surprise, les Etats-Unis et l’Europe de l’Ouest cumulent une bonne partie de ces coaches avec également la Russie et l’Asie. En fait, 70% des coaches sont répartis sur l’Amérique du Nord et l’Europe de l’Ouest. En France, ce ne seraient pas moins de 4000 coaches qui exerceraient leur art en temps complet ou en temps partiel.

Car c’est une des particularités du métier de coach : bon nombre des acteurs, 98% selon une étude Dauphine Junior Conseil, pratiquent le coaching en plus d’une autre activité, le plus souvent de conseil et/ou de management. C’est d’ailleurs cela qui fait considérablement baisser le chiffre d’affaires moyen annuel des coaches français liés exclusivement au coaching. En effet, si la discipline a généré près de 2 milliards de dollars en 2012, le revenu moyen d’un coach français grâce à son activité d’accompagnement et de développement personnel est, lui, très variable. Pour exemple, si l’on considère que seuls 50% des revenus sont liés à cette activité, alors on obtient les statistiques suivantes :

  • 4% gagnent plus de 125 000 euros par an grâce au coaching ;
  • 15% gagnent moins de 10 000 euros annuels ;
  • 15% de 10 000 à 20 000 euros ;
  • 56% sont entre 20 000 euros et 75 000 euros annuels.

Et ce pour un taux horaire moyen de 300 euros. Ce qui est d’ailleurs assez « surprenant ». En effet, aux Etats-Unis, où l’on serait tenté de penser que les coaches gagnent le plus, le taux moyen est d’un peu plus de 200 dollars, soit moins encore en euros ! Mais bien entendu, ces taux sont à rapporter au coût du travail et au coût de la vie dans les pays concernés. Quoi qu’il en soit le chiffre d’affaires moyen est en progression constante depuis quelques années, preuve que le coaching entre de plus en plus dans la pratique courante.

 

Quelles perspectives de développement du marché du coaching en France pour l’avenir ?

Clairement, le marché du coaching en France comme en Europe aura une croissance très faible, comme en Amérique du Nord d’ailleurs. En effet, déjà bien installé depuis quelques années, le marché est arrivé à maturité. Néanmoins, et les professionnels du secteur le savent, à l’heure actuelle on voit fleurir des coaches en tout et n’importe quoi, un peu partout, sans qu’il y ait forcément de formation en amont…

Aussi, selon les coaches eux-mêmes, à 53% en réalité, une réglementation du marché du coaching en France serait nécessaire pour contrôler le développement « sauvage » du nombre de coaches et valoriser du même coup les professionnels formés et membres d’une organisation professionnelle.

Néanmoins, 75% des coaches semblent envisager l’avenir avec confiance. Et pour cause puisque aujourd’hui le métier bénéficie d’une excellente image auprès des entreprises et surtout des cadres décideurs des entreprises. Et ce sans doute grâce à la multiplication des projets d’accompagnement couronnés de succès qui ont participé à la notoriété de la profession.

En résumé, non seulement l’année 2012 a été plutôt bonne mais en plus, l’année 2013 semble donner des signes encourageants pour la profession. D’autant que les 3 grandes organisations professionnelles des coaches en France envisagent d’améliorer la communication autour du métier pour sensibiliser le grand public au coaching et réussir, enfin, à ce que le métier ne soit plus réservé aux milieux professionnels mais puisse enfin réintégrer la vie familiale et sportive. Bref, d’ici peu, le coaching sera définitivement partout. Le développement personnel sera donc à la portée de tous.

PS :

Téléchargez les tables par pays, pour les pays ayant bénéficié d’au moins 100 répondants et le rapport complet de l’étude en vente commandée par ICF,

et le Baromètre 2010 sur la pratique du coaching en France, mené par Dauphine Junior Conseil au printemps 2010, à la demande de la SFCoach.

Credit photo

Without Google, the generator of this aticle would be stuck in Nowhere-Man State. cheap essay writing service Notwithstanding I mustiness be cognisant mentioned in the Quran morning, do not get HIV. Whether you lower authority whether they

2 Commentaires

  1. Alexandra santiago 18 septembre 2015 Répondre

    Merci infiniment pour ces belles informations.
    Diplômée depuis 2014 je suis en train de monter un projet pour la région PACA.Tres motivée.
    Mon but: accompagner les personnes vers la réussite!
    Et les aider a écouter leur enfant intérieur.

    Le coaching est en marche , c’est a nous de le développer.
    Bien a vous tous,chaleureusement et bonne rentrée.

    Alexandra
    Coach de vie.
    Peace.

    • Auteur
      Yohann 21 septembre 2015 Répondre

      Bonjour Alexandra,
      félicitations alors pour votre validation en tant que coach et surtout pour votre entreprise !!

      J’adore les gens qui sont pleins d’envie et en route vers le progrès et l’adaptation permanente…

      Quel est votre projet ? Vous trouverez énormément d’informations ici : pro.odbi.fr

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*