La supervision : un indispensable pour les coachs

Utilisez-vous la supervision en coaching ? Non ? Alors voici un article pour vous aider à intégrer cette technique dans votre pratique de coaching.

Comme dans tout métier, il est nécessaire, en tant que coach ou futur coach, de suivre une supervision, sorte de « formation continue » qui permet de remettre en question sa pratique, d’évoluer dans son approche et éventuellement, dans le cas de supervision de groupe, d’apporter son regard pour accompagner d’autres coachs. Retour sur une pratique indispensable quoique méconnue.

 

Qu’est-ce que la supervision de coach ?

 

La supervision de coach consiste en un processus interactif visant à mettre le coach en activité ou en devenir dans une situation de coaché. De la même manière que les psychothérapeutes et les psychanalystes doivent eux-mêmes être suivis par un confrère, il est recommandé que les coaches soient supervisés par un autre coach.

 

Le principe est simple : la supervision est une sorte de gage de déontologie et de qualité de la prestation du coach. En effet, le principe même du coaching étant un accompagnement personnalisé sur la base d’une analyse des pratiques interactionnelles, au cas par cas, il apparaît évident qu’un coach doit éviter de tomber dans une forme de routine fondée sur des solutions toutes faites. La supervision d’un coach, en le mettant dans une situation de coaché, lui permet de repenser sa pratique, de remettre en question son approche pour une amélioration de ses prestations.

 

Qui peut être superviseur de coach ?

 

Voilà peut-être la question la plus complexe. Car en effet on peut être un excellent formateur de coach mais un coach médiocre. A l’inverse, on peut être un excellent coach et un médiocre formateur. Or, un bon superviseur de coach est avant tout un coach qui a une longue pratique, de nombreuses expériences… et qui est lui-même supervisé ! Bien entendu, idéalement, si le superviseur est non seulement un excellent coach mais aussi un excellent formateur, la supervision n’en sera que meilleure.

Par conséquent, pour choisir son superviseur, il peut être intéressant de vérifier la répartition de son activité professionnelle : en gros, quelle est la part de pratique et quelle est la part de formation dans son activité.  Enfin, il faut aussi regarder les domaines d’expertise de son superviseur : connaît-il divers contextes organisationnels et culturels ou est-il spécialisé dans un domaine spécifique ? S’il est spécialisé, alors il faut s’assurer que cette spécialité correspond à la vôtre.

 

Comment se déroule la supervision de coach ?

 

La supervision de coach peut prendre différentes formes, selon les coaches et les superviseurs. En effet, il est tout à fait possible de procéder à des supervisions individuelles. Cela est particulièrement pertinent pour les coachs qui font du coaching « life » ou du coaching de dirigeant. Car la supervision se fera dans un contexte similaire à celui de la pratique du coach supervisé.

A l’inverse, la supervision peut se faire en groupe. Cela convient par exemple aux coachs spécialisés dans le coaching de managers ou d’experts dans des cadres collectifs. Les groupes de supervision sont donc plus adaptés.

 

En live ou en différé ?

 

Les deux sont possibles. En effet, notamment dans le cas de coaching par téléphone, le coach peut être supervisé en live. C’est-à-dire qu’au cours d’une de ses séances de coaching avec son client, son superviseur est à côté et écoute. Il peut donc le conseiller et l’accompagner en direct. Il en va de même dans le cas de coaching de groupe. En effet, le superviseur peut être présent comme observateur lors d’une séance et accompagner le coach. Mais le plus souvent la supervision se fait en différé, lors de réunions prévues à l’avance.

 

Quel doit être le rythme de la supervision ?

 

Comme on l’a vu, cette supervision est nécessaire pour assurer au coach une pratique performante et adaptée sur le long terme. Il est par conséquent vivement conseillé de faire cette supervision de manière régulière et continue.

 

Crédit photo

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*